Email
Password
Remember meForgot password?
    Log in with Twitter
| Press Release

La valeur de l’Indice actuariel climatiqueTM atteint un nouveau sommet pour l’hiver 2016-2017

WASHINGTON, D.C., ARLINGTON, Va., SCHAUMBURG, Ill. et OTTAWA, Ontario, 05 oct. 2017 (GLOBE NEWSWIRE) -- Les organismes représentant la profession actuarielle au Canada et aux États-Unis ont signalé aujourd’hui que l’Indice actuariel climatiqueTM (IAC) a atteint un nouveau sommet pour l’hiver 2016-2017, dépassant celui de la valeur mesurée pour l’automne 2016. Ce changement reflète  l’écart croissant entre les tendances historiquement prévues pour les deux pays et les phénomènes météorologiques extrêmes et les niveaux de la mer.

0_int_graph.png


« La saison des ouragans a suscité un regain d’intérêt pour la question de savoir si les phénomènes météorologiques extrêmes ont augmenté. Pour une grande partie de l’Amérique du Nord, les données de l’IAC pointaient dans cette direction en février 2017 », selon Caterina Lindman, présidente du Comité des changements climatiques.

La plus récente valeur de la moyenne mobile sur cinq ans de l’IAC pour l’hiver 2016-2017 est 1,14, contre 1,07 depuis le trimestre précédent. Cette valeur, exprimée en  unités de l’écart-type sur la période de référence de 30 ans de 1961 à 1990 pour le Canada et les États-Unis, est la plus élevée enregistrée à ce jour.

« Cette valeur record de la moyenne mobile sur cinq ans pour l’indice s’explique par l’augmentation des valeurs saisonnières au cours des six dernières saisons », a ajouté Mme Lindman. « Comme le démontre le graphique ci-dessous, les six dernières saisons affichent une valeur trimestrielle de l’indice supérieure à 1,50, comparativement à la période de référence de 30 ans, où la valeur de l’indice n’a jamais dépassé 1,00. Les phénomènes météorologiques extrêmes se sont multipliés au-delà de ce qu’on pourrait s’attendre en fonction des paramètres climatiques de référence. »

Une photo accompagnant cette annonce est disponible à http://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/a0174b72-b75e-4d78-81e2-9aa94294d975

L’IAC a été créé par le Comité sur les changements climatiques issu d’un partenariat  entre l’American Academy of Actuaries, l’Institut canadien des actuaires, la Casualty Actuarial Society et la Society of Actuaries. L’indice est fondé sur une analyse des données saisonnières trimestrielles issues de sources scientifiques impartiales concernant six composantes différentes, recueillies depuis 1961. Il a pour but de présenter aux actuaires, aux décideurs et au grand public des données objectives concernant les variations de la fréquence des phénomènes climatiques extrêmes au cours des récentes décennies. L’indice mesure la variation des extrêmes tels que les températures élevées, les basses températures, les vents forts, les fortes précipitations et les sécheresses, ainsi que les variations du niveau de la mer.

Des valeurs mises à jour sont publiées chaque trimestre sur indiceactuarielclimatique.org au fur et à mesure que les données de chaque saison météorologique seront rendues disponibles. Les organismes travaillent également à la conception d’un deuxième indice, l’Indice actuariel des risques climatiques, qui mesurera les corrélations entre les variations de la fréquence des phénomènes extrêmes, tels qu’ils sont mesurés par l’indice et les pertes économiques, la mortalité et les préjudices corporels.

Coordonnées de l’Institut canadien des actuaires
Pour de plus amples renseignements ou pour organiser une entrevue avec un actuaire, veuillez communiquer avec :
Marie-Eve Bourgault
Rédactrice française
marie-eve.bourgault@cia-ica.ca   
613-236-8196, poste 135

Au sujet des organismes commanditaires

L’American Academy of Actuaries est une association professionnelle composée de 19 000 membres dont la mission consiste à servir l’intérêt public et la profession actuarielle aux États-Unis. Depuis plus de 50 ans, l’Academy seconde les décideurs de tous les niveaux en leur donnant une direction déterminée, en démontrant un savoir-faire objectif et en prodiguant des conseils actuariels sur des questions relatives au risque et à la sécurité financière. De plus, l’Academy définit les normes de qualification, de pratique et de professionnalisme pour les actuaires aux États-Unis.

L’Institut canadien des actuaires (ICA) est l’organisme bilingue national et le porte-parole de la profession actuarielle au Canada. Ses plus de 5 000 membres se vouent à fournir des services et des conseils actuariels de la plus haute qualité. L’Institut fait passer l’intérêt public avant les besoins de la profession et de ses membres.

La Casualty Actuarial Society (CAS) est un organisme international de pointe en matière de titres de compétence et de formation professionnelle. Fondée en 1914, la CAS est le seul organisme actuariel au monde qui traite exclusivement de biens et de risques divers et qui dessert plus de 7 000 membres aux quatre coins du monde. Les professionnels formés par la CAS habilitent les entreprises et le gouvernement à prendre des décisions stratégiques, financières et opérationnelles éclairées.

Avec des origines qui remontent à 1889, la Society of Actuaries (SOA) est l’organisme professionnel actuariel le plus grand au monde, comptant plus de 28 000 membres. Par l’intermédiaire de la recherche et de l’éducation, la mission de la SOA consiste à faire progresser les connaissances actuarielles et à améliorer la capacité des actuaires à fournir des conseils d’experts et des solutions pertinentes en réponse à des problèmes d’ordre financier, commercial ou sociétal. La vision de la SOA est de faire des actuaires des professionnels de premier plan dans l’évaluation et la gestion des risques.  

Latest News
Top News